Archive

Posts Tagged ‘plateforme’

EDF choisit le logiciel « MES COOX » d’ORDINAL Software pour ses recherches sur l’optimisation des temps de redémarrage de ses centrales électriques

EDF
Dans le cadre d’un programme de recherche sur le fonctionnement de ses centrales nucléaires, EDF a sélectionné la plateforme COOX développée par ORDINAL Software afin de savoir si il est possible d’optimiser le redémarrage des réacteurs nucléaires avec des outils de gestion de production des processus batch.

LIRE LA SUITE : http://www.ordinal.fr/fr/news.htm#EDF

EDF : un programme de recherche lancé sur la base de la plateforme COOX

la centrale de CivauxEn 2015, un programme de recherche a été lancé sur la base de la plateforme COOX, logiciel de SCADA et de MES (Manufacturing Execution System).
La problématique est la suivante : Est-il possible d’optimiser le redémarrage des réacteurs nucléaires avec des outils de gestion de production des processus batch ?
Edf exploite 58 réacteurs nucléaires en France. Ces réacteurs doivent être arrêtés périodiquement (tous les 12 ou 18 mois) pour recharger leur combustible nucléaire et réaliser les opérations de maintenance, qui permettent de garantir leur niveau de sûreté.
Afin de garantir leur capacité de production jusqu’à 60 ans…
LIRE LA SUITEhttp://www.ordinal.fr/fr/actualites/edf-un-programme-de-recherche-lance-sur-la-base-de-la-plateforme-coox.htm

Langages : le choix d’ORDINAL pour COOX apparaît judicieux

Le graphe ci-dessous représente le graphe d’utilisation des différents langages par les utilisateurs de la plateforme de développement GitHub (utilisée entre autres par PAYPAL et SAP).
A rapprocher également du classique index TIOBE, plus général, où Java est en première place avec 17,8 % (+1,7 % depuis juin 2014). Toujours pour l’ensemble des logiciels utilisés sur la plateforme GitHub, Visual Basic et Visual Basic.NET totalisent à eux 2 moins de 5%.
Pour son développement et ses extensions, COOX s’appuie sur deux langages très complémentaires, le Java et le JavaScript. Très rigoureux et référence des langages objets, Java dote la plateforme COOX d’une architecture logicielle solide, pensée pour l’Intranet et le déploiement sans installation des clients. Le JavaScript, quant à lui, compagnon fidèle de toutes les pages HTML du web, est un langage très souple, facile à apprendre, et moins exigeant vis à vis du développeur. Il permet en outre de faire des modifications « à la volée », sans recompilation et donc sans nécessiter d’arrêter les applications.

graphe

De nouveaux langages sont lancés chaque année, promettant des temps de développement record et de nouvelles fonctionnalités. Mais leur succès risque de s’éteindre aussi vite qu’il s’est déclaré…
Pour son développement et ses extensions,  COOX s’appuie donc sur deux langages très complémentaires, le Java et le JavaScript…

Ayant pressenti le potentiel de ces deux langages, ORDINAL Software les a choisi en 2000 lors du lancement des développements de sa plateforme COOX. Ces choix ont été confirmés par l’évolution de la diffusion des des langages informatiques ces dernières années. C’est une sécurité et une pérennité supplémentaire pour les industriels.

En effet, même si le progiciel COOX privilégie le paramétrage, de manière à diminuer les temps de développement et les sources d’erreurs, il ne pourrait être considéré comme une solution logicielle ouverte sans disposer d’un langage d’extension des applications par programmation. Choisir ce ou ces langages n’est pas une chose simple, en particulier pour les applications industrielles, où une forte pérennité des installations est souhaitée.

Approfondir le sujet : le langage de votre application industrielle est-il important ?

La réalité virtuelle dope la performance

RLF-JF2014-Dans cet article de La Revue Laitière Française, retrouvez le témoignage de Philippe Allot, PDG d’ORDINAL Software.

A l’heure du tout numérique, l’interconnexion est partout dans les industries agroalimentaires. « En matière de pilotage de la production ou de supervision, par exemple, on assiste aujourd’hui à une convergence de plus en plus grande entre les automatismes, jusqu’ici seuls maîtres dans les ateliers de l’usine et l’informatique, indique Philippe Allot, PDG d’ORDINAL Software.
On parle d’ailleurs de l’usine 4.0, entièrement connectée et globalement intelligente. Cette convergence se traduit aussi par le fait que l’usine peut désormais bénéficier d’innovations purement informatiques comme les outils de virtualisation, c’est-à-dire la modélisation, le cloud, les plateformes informatiques virtuelles… »

Lire ou télécharger la suite de l’article

Sortie de la nouvelle version d’INDUSCREEN 6.4

INDUSCREEN, toute la puissance d'un logiciel de supervision aux fonctionnalités étendues

INDUSCREEN, toute la puissance d’un logiciel de supervision aux fonctionnalités étendues

ORDINAL Software annonce la sortie de la nouvelle version 6.4 du logiciel de Supervision INDUSCREEN.
Pourquoi 6.4 ? …et pourquoi pas 6.3 ?…puisque la version 6.2 est la version courante !
Tout simplement parce que cela semblait plus logique du fait que la sortie de cette nouvelle version consacre la validation d’INDUSCREEN sur une plateforme 64 bits, devenue
désormais une plateforme Windows courante.

Lire ou Télécharger le communiqué de presse

%d blogueurs aiment cette page :